4×4 : quels sont les meilleurs modèles franchisseurs du marché ?

Focus sur les meilleurs 4×4 de franchissement de cette année 2019.

L’indétrônable Jeep Wrangler

Le Jeep Wrangler est une icône dans le monde du 4×4. Reconnaissable entre mille avec son design cubique hérité de la Jeep Willis, le Wrangler est avant tout un 4×4 franchiseur. Il est tellement orienté Off-Road de par son châssis séparé que même son comportement routier en pâtit. Les seuls modèles capables de lui concurrencer en matière de franchissement sont en tout cas le Suzuki Jimny, et le Mercedes Classe G. avec une garde au sol comprise entre 246 et 274 mm, un angle d’attaque de 36,4 ° et un angle de fuite de 30,8 °, le Jeep Wrangler est tout simplement prodigieux à conduire une fois sorti des sentiers battus. Lors des passages de gué, il accepte une hauteur d’eau de 76 cm avant l’inondation de l’habitacle. Bref, il est le baroudeur par excellence.

Le mastodonte Mercedes Classe G

Plutôt aperçu sur les boulevards chics que dans la nature, le Mercedes Classe G est pourtant pleinement capable d’apprivoiser les deux milieux avec son look intemporel. Le raffinement de son intérieur, l’exhaustivité de ses équipements et surtout le luxe général sont tout à fait à la hauteur du standing de la marque Mercedes. Mais tout cela n’enlève en rien aux aptitudes de tout-terrain de la Classe G grâce notamment à ses multiples différentiels à glissement limité et son impressionnante hauteur de caisse. Un millésime baptisé Classe G 2019 est d’ailleurs tout fraîchement sorti de l’usine Magna Steyr pour fêter les 40 ans du modèle, avec un habitacle entièrement redessiné et des innovations technologiques.

Le nouveau venu Land Rover Defender

Si la silhouette du nouveau Defender tient à rappeler ses illustres ainés avec notamment la bosse caractéristique sur le capot et les formes cubiques, son apparence générale est tout à fait moderne. Les amoureux du franchissement n’auront rien à craindre, car malgré une architecture monocoque en aluminium, le Defender n’a pas perdu de ses capacités. Bien au contraire, il est maintenant doté de la plateforme la plus rigide de son histoire associée à une suspension pneumatique réglable. Les performances en Off-Road sont plus qu’excellentes avec une garde au sol de 293 mm, un angle d’attaque de 38 °, un angle de fuite de 40 ° et un angle ventral de 28 °. Ses capacités de franchissement doivent également à sa transmission intégrale permanente accouplée à une boite de vitesse automatique à 8 rapports et un boîtier de transfert pour une excellente traction en basse vitesse. La relève est là !

Les modèles de SUV que l’on peut ammener partout dans la nature !
Véhicules tout-terrain : pourquoi choisir un 4×4 ?